Identifier et traiter la moisissure des neiges sur votre gazon au printemps

8 février 2019

Bien que la température printanière vous paraisse encore lointaine, le temps plus clément commencera tranquillement à revenir au cours du prochain mois. Les signes du printemps sont très excitants, mais c’est aussi le moment de l’année où se révéleront les dommages causés par l’hiver sur votre gazon. Ce que plusieurs propriétaires ne réalisent pas, c’est que de longues périodes de températures froides et humides peuvent créer les conditions parfaites pour l’apparition de maladies sur votre gazon. Lorsque la neige commence à fondre, les propriétaires devraient garder l’œil ouvert afin de repérer les signes possibles de moisissure des neiges.

La moisissure des neiges : qu’est-ce que c’est et comment peut-on l’identifier ?

Les propriétaires remarquent habituellement des plaques décolorées sur leur gazon, signifiant la présence de moisissure des neiges grise ou rose. La moisissure des neiges grise apparaît généralement en plaques brun pâle, grises, ou de couleur paille, ayant habituellement un diamètre de 10 pouces. Ces plaques peuvent se fusionner pour former une plus grande tache. La moisissure des neiges rose apparaît souvent en plaques de couleur jaune, brun clair ou saumon, dont le pourtour est rose. Ces plaques ont généralement un diamètre de 1 à 8 pouces, mais elles peuvent aussi former de plus grandes taches.

Qu’est-ce qui cause la moisissure des neiges ?

La moisissure des neiges grise, pour exister, requiert une couche de neige ; cela signifie habituellement que la couverture de neige doit avoir été présente pendant au moins 90 jours. La moisissure des neiges rose, quant à elle, est courante lorsque la température est d’environ 16 degrés Celcius dans des régions où le sol a tendance à être plus alcalin.

Aussi, votre gazon est plus susceptible de développer la moisissure des neiges pendant l’hiver, s’il n’est pas bien drainé, s’il est emmêlé, si la couverture de feuilles est dense et s’il y a présence d’un excès de chaume. Pour ces raisons, la clé est de suivre des pratiques appropriées à l’automne pour prévenir la moisissure des neiges une fois le printemps arrivé.

Prévenir la moisissure des neiges

La moisissure des neiges disparaîtra habituellement avec l’amélioration des conditions relatives à votre gazon. Cependant, le fait de suivre les pratiques suivantes vous garantira un gazon qui restera en santé et libre de maladies dommageables :

  • À l’automne, tondez votre gazon jusqu’à ce qu’il ait terminé de pousser
  • Ne laissez pas votre gazon trop long pendant l’hiver, car il pourra devenir emmêlé, ce qui causera des maladies
  • Retirez tous les débris de votre gazon (cela inclut le fait de râteler les feuilles avant l’hiver !)
  • Gérez tout excès de chaume en aérant votre gazon à l’automne, ou en le râtelant
  • Améliorez le drainage de  gazon
  • À l’automne, appliquez seulement des quantités modérées d’engrais à l’azote
  • Évitez d’appliquer de l’engrais tard l’automne, car cela stimule la croissance avant la dormance

Traiter la moisissure des neiges

Bien que la prévention de la moisissure des neiges soit la meilleure défense que votre gazon puisse avoir contre les maladies dommageables, il est aussi important de savoir quoi faire si votre gazon développe cette maladie. Si vous remarquez de la moisissure des neiges sur votre gazon, vous devriez doucement râteler la surface affectée afin de libérer l’herbe qui a été emmêlée pendant l’hiver. Ceci permettra à votre gazon de respirer et l’aidera à récupérer plus rapidement. Si vous remarquez que les plaques ne récupèrent pas avec le temps, vous pourriez envisager de semer à nouveau cette surface lorsque les conditions de pousse seront idéales.

Si vous avez des questions sur l’état de votre gazon ce printemps, n’hésitez pas à contacter votre Weed Man local ! Il nous fera grand plaisir de vous aider.